AFTERWORKS (LP)

by ray bartok

supported by
subscribers:
/
  • Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

     €10 EUR  or more

     

1.
03:42
2.
3.
02:56
4.
5.
03:11
6.
03:24
7.
02:53
8.
9.
03:30
10.
03:57
11.
02:14
12.
03:27

about

« Pas facile d’étiqueter Ray Bartok. Il semble évident que le duo a digéré une immense culture musicale : on y entend de vagues réminiscences de pop expérimentale, de jazz cabaret, d’electro dadaïste, ou de punk arty. On pourrait penser à un Morphine en français («Là-bas»), à un Beck en forme («Feel Like») voire à un Dead Kennedys lo-fi («Bear Cage»). Une seule chose est sûre : on revient sans cesse à ce disque. Toujours dans les bons coups, Napoleon Maddox (Iswhat?!) pose un flow étonnant sur deux titres. »
Kalcha - Vibrations magazine

« Curieux groupe que ce duo parisien (batterie-samplers-voix) qui développe une musique totalement inclassable. Est-ce du jazz ? De la musique contemporaine ? Du rock (ils reprennent "Bear Cage" des Stranglers) teinté d'électro ? Un peu de tout ça à la fois. En tout cas, l'imagination est là, étonnante, avec un chant grave et passé au papier de verre, quelque part entre Arno, le Fun Lovin' Criminals et Ian Dury. Vaut le détour. »
Frédéric Péguillan - Télérama

"Une musique qui sent le bricolage de génie, où samples, guitares, batteries zébulons et voix nous entrainent sur un dancefloor mutant hypnotique. Vital. »
Roland Torres - Le Grand Bazart

« Pour amateurs de groove tout en os et en nerfs, de mélanges bien corsés, de substances sonores impures et de sources détournées."
Richard Robert - L'Oreille absolue

, Ray Bartok déconstruit tout ce qui peut lui tomber dessus pour le reconstruire dans un maelstrom groovrant. Non sans une pointe d’humour et un sens aigu de l’auto dérision, le duo cravaté n’arrive pas à choisir entre ce qui peut être bon ou mauvais pour sa musique. Enregistrer et rejouer tout, on verra ce qu’il en ressort après. Le résultat est souvent surprenant de maitrise et déconcertant d’audace."
Ground Control to Major Tom

credits

released 30 September 2011

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist